Catalogue des formations

Catalogue des formations

Filtre(s) sélectionné(s)

Ressources du site La main à la pâte
204 résultat(s)

Découvrez, avec les chercheurs du laboratoire Jacques-Louis Lions de Sorbonne Université, la recherche dans le domaine de la modélisation mathématique et ses liens avec différentes sciences : modélisations du climat, des tsunamis, des épidémies, etc. 

Le risque naturel dépend de l’aléa et de la vulnérabilité humaine et matérielle.

 Nous voulons proposer aux participants de se glisser dans la peau de scientifiques, à la recherche d’indices sur des cas de phénomènes naturels concrets (séismes, glissement de terrain, phénomènes météorologiques importants...) afin de mieux appréhender la démarche qui arrive à l’élaboration des connaissances actuelles.

 Nous discuterons des difficultés et limites des prédictions.

Cette action est principalement recommandée pour les enseignants de SVT en collège.

La formation s'adresse principalement aux enseignants de Mathématiques et de Physique-Chimie de collège et de lycée.

Cependant elle peut intéresser toutes les disciplines pour lesquelles la représentation des données est un enjeu.

Nous travaillerons la collecte des données, à partir d'expériences ou de mesures et de modélisation en nous interrogeant sur les questions d'approximation, de traitement et enfin de représentation.

Nous travaillerons sur des exemples de bases de données les différents types de représentations possibles: histogramme, courbes, portionnement de disques,

 

 

Le sol est un milieu très particulier reposant sur un équilibre entre monde minéral et monde vivant. C'est un système à la fois très fragile et essentiel pour la vie. Il est de plus en plus menacé par la pollution chimique et le changement climatique.
Au cours de cette formation, nous aborderons notamment les thématiques du cycle de la matière et du développement durable.

Formation idéale pour enseignants de collège en SVT et SPC.

Cette formation se propose de mettre en relation géométrie et art visuel, en partant à la découverte de mouvements artistiques contemporains, et en faisant le lien entre art et mathématiques (géométrie, combinatoire, algorithmique).

La formation s’adresse aux enseignants de collège en mathématiques et arts plastiques.

Pendant cette formation, nous nous proposons de comprendre les différents modèles (météorologique et climatique) et la complexité du système climat (variations, perturbations, rétroactions).
Cela permettra de lutter contre les idées fausses et les mauvaises compréhensions/interprétations de la notion de « changement climatique ».

Cette formation est idéale pour les enseignants en SVT, en Physique-Chimie et en Technologie, et permet de monter des projets interdisciplinaires autour du climat et de ses enjeux.

Un événement sportif performe dans l'interdisciplinarité et les objets d'études.

Il permet d'étudier les forces en présence, les mouvements et vitesses, les métrages de temps et de distance, les instruments et objets sans oublier les textiles et bien entendu les performances musculaires.

Qu’est ce qui fait gonfler les soufflés, les quatre-quarts, le pain et pétiller le champagne ? La chimie bien sûr !
Vous êtes plutôt café ou thé ? Pour la chimiste, c’est un mélange, une solution que vous buvez ! Une recette peut être vue comme une suite détaillée d’étapes nécessaires pour réaliser des réactions chimiques ou des transformations physiques de la matière.

L’utilité de la vaccination est un sujet particulièrement controversé dans notre société. Comment répondre scientifiquement aux questions que se posent les élèves à ce sujet ? Dans un premier temps, le principe de la vaccination, la mémoire immunitaire et des éléments historiques sur la vaccination seront présentés par un scientifique.

Les technologies numériques changent nos sociétés, les procédés de prototypage rapide changent nos méthodes de conception. L’action permettra aux enseignants de vivre la création d’un objet dans un Fablab. Les participants vont s’approprier la culture technologique du 21e siècle en vivant une mise en situation.

L’entreprise STMicroelectronics, un des leaders mondiaux dans le domaine des semiconducteurs, nous invite à découvrir son site de Tours. La visite de centres de production et de R&D aideront à mieux comprendre les étapes de conception et fabrication d’une puce.

Le principe fondamental du laser a été découvert par Einstein en 1917 et il a fallu 50 ans pour que le premier laser voie le jour. Aujourd’hui, il est omniprésent : outil des physiciens, des chimistes ou des médecins, lecture des codes-barres ou des DVD, mesure de vitesses…

Découverte d’albums permettant d’aborder différentes notions mathématiques en classe (C1 / C2 / C3)

Identification et analyse de notions communes arts plastiques et mathématiques : forme, image, objet (livre), taille, disposition dans l’espace…

Cette approche va permettre de faire du lien entre les mathématiques et les autres disciplines scientifiques. L’alternance des modalités de travail va permettre aux élèves de conduire des investigations et de renforcer la maitrise de la langue par le biais des sciences.

 

S’il est bien une personne en qui nous ne pouvons avoir confiance pour juger de la véracité d’une information : c’est nous même. Avoir de l’esprit critique consiste avant tout à se remettre en question et à appliquer une méthode basée sur les méthodes scientifiques.

Le compostage partagé fait partie des solutions permettant de réduire la production de déchets ménagers. Il permet en effet de détourner des filières classiques de traitement une fraction importante de nos ordures ménagères résiduelles, les biodéchets, tout en étant un vecteur de lien social.

Cette journée vise à sensibiliser les participants aux évolutions de la lumière (histoire de la lumière, chiffres principaux concernant la notion d’éclairage).

En s'appuyant sur les notions de sciences de l'Univers (connaissance du système solaire, notions d’échelles d’espace et de temps, les lois universelles de la gravitation...) nécessaires à l'enseignement en cycle 3 et 4, nous proposerons des activités de classe permettant de construire chez les élèves les compétences en lien avec les notions de sciences de l'Univers.

De nos jours, les élèves ont un accès facile à la culture scientifique via les chaines de télévision ou les plateformes de vidéos dédiées. Or, en plaçant les élèves en position de spectateurs, cette culture « virtuelle » ne répond pas à leur besoin de réalité et d’expérimentation. Nous proposerons une mise en  pratique des connaissances et des savoirs théoriques par la construction de mini mises en scène de phénomènes scientifiques qui permettent de rendre les sciences accessibles et ludiques. Le but est de rendre les élèves davantage « acteurs » de leurs apprentissages en s’appuyant sur une démarche de projet collectif et pluridisciplinaire ?

 

 

Comment susciter l’intérêt des élèves pour les mathématiques et des sciences ? La démarche d’investigation (DI) se présente comme un outil pédagogique visant, entre autres, à développer la motivation et le raisonnement des élèves pour les mathématiques et les sciences.

 

L’énergie suscite régulièrement des débats sur le plan économique, politique, écologique ou sociétal. Se positionner dans ces débats nécessite de bien comprendre le concept même d’énergie. Cette action vise à appréhender ce concept dans un cadre industriel, en lien avec différentes disciplines.

Au cours de cette action, les participants revisiteront les grandeurs enseignées à l’école : longueurs, angles, aires, masses, volumes et temps. Ils expérimenteront pour résoudre des énigmes et problèmes autour des pesées, aires et pavages, constructions d’angles.

Centre de contrôle, boîte noire, siège des émotions… sont autant de façons de qualifier le cerveau. Cet organe à l'anatomie complexe et aux multiples fonctions fascine et interroge. Courir, manger, rêver, apprendre, grandir, il sert à tout le cerveau ? Est-ce qu'il y a des fils électriques dans le cerveau ? Comment le cerveau fonctionne-t-il ? Est-ce

L’objectif de cette formation sera de réfléchir à comment utiliser les extraits de film, livres de SF pour exercer son esprit critique et mettre en place une démarche scientifique : Mobiliser ses connaissances, s’informer, faire preuve d’esprit critique, développer sa capacité d’analyse mais surtout goûter au plaisir de la découverte et favoriser la motivation…

Utiliser les œuvres de Science-Fiction pour éveiller le goût des sciences et la curiosité chez les élèves.

 

A l'aide de pliages papier, les participants découvriront ou redécouvriront des objets et notions mathématiques élémentaires, telles que le segment, la droite, le milieu, l'angle, le parallélisme, etc. Les notions de symétries ainsi que leurs propriétés, en particulier la conservation des longueurs et des mesures d'angles seront également
explorées.

Cette action est l’occasion pour les participants d’appréhender les liens entre science et science-fiction, et les façons dont l’une peut s’inspirer de l’autre (en inversement !), en s’appuyant sur des exemples d’actualité ou des extraits d’œuvres littéraire et cinématographique.


Durant  cette action, nous verrons comment, sur des exemples, utiliser  des albums de littérature jeunesse pour faire de la science en classe. Nous envisagerons concrètement comment mener des démarches d’investigation sur le thème des poulies, équilibres, et changements d’états en s’appuyant sur trois albums.

Dans la continuité de l’action de développement professionnel « Cerveau et apprentissages : l’attention », l’objectif de cette action est de donner les éléments scientifiques permettant de comprendre le rôle du cerveau dans les processus de mémoire.

L’énergie suscite régulièrement des débats sur le plan économique, politique, écologique ou sociétal. Se positionner dans ces débats nécessite de bien comprendre le concept même d’énergie. Cette action vise à appréhender ce concept dans un cadre industriel, en lien avec différentes disciplines.

A la croisée de différentes disciplines, cette action propose d’étudier, à travers des apports théoriques et des activités pratiques, la réponse du corps humain à l’effort physique et à l’entraînement sportif ainsi que les processus physiologiques mis en jeu.

Quand et comment la vie est-elle apparue sur Terre ? Quelles sont les conditions nécessaires à l’apparition de la vie ? A-t-elle pu apparaître ailleurs et si oui comment la détecter ? Sommes-nous les seuls êtres « intelligents » dans l’univers ? Voilà autant de questions auxquelles les recherches en exobiologie tentent de répondre.
Cette action propose

Découverte de l’importance du service écosystémique de pollinisation à travers l’étude plus particulière des abeilles sauvages (près d’un millier d’espèces en France).

Cette action aborde différents aspects des troubles du spectre de l’autisme : non seulement ses caractéristiques cliniques, mais également les moyens mis en œuvre pour mieux en comprendre l’origine et proposer des outils permettant d’améliorer la communication avec des élèves présentant cette pathologie.

Nombreux sont les enseignants à s’interroger sur les pratiques pédagogiques, les outils et les moyens à mettre en œuvre avec des élèves à besoins particuliers. Il s’agira pour les participants d’appréhender les apports de la science sur les apprentissages et de se familiariser avec les fondements des pédagogies dites inclusives. Ils vivront des mises

Cette action vise à travailler sur les matériaux utilisés dans l’habitat : quelles sont leurs propriétés ? quels choix faire pour une isolation thermique efficace et responsable ?  
 

Tout ce qui nous entoure est matière à faire des mathématiques. Autour du thème de la mesure, notre environnement quotidien regorge de défis à relever. Comment mesurer, à distance et avec un minimum d’instruments, le périmètre d’un parc ou la hauteur d’un immeuble ? Comment obtenir des valeurs fiables et les utiliser ?

Les arbres nous semblent familiers, mais que savons-nous vraiment d’eux ? Derrière ces éléments de nos paysages se cachent des êtres vivants élaborés qui jouent un rôle essentiel pour la survie de l’humanité. Qu’est-ce donc qu’un arbre ? Comment vit-il et comment dialogue-t-il avec ses congénères ? Quels rôles joue-t-il dans la biodiversité (au-dessus du sol et en sous-sol), dans la stabilité du sol, sur la qualité de l’eau, sur le climat ? Quelle place occupe-t-il dans les enjeux sociaux et économiques ?

Lors d’activités scientifiques, le langage n’est pas l’objet d’étude premier. Pourtant, dans les allers et retours entre observation du réel, expérimentation, lecture, production d’écrits variés et débats, l’élève construit progressivement des compétences langagières (orales et écrites) en même temps que s’élabore sa pensée.

Cette action est organisée en partenariat avec la Mission sciences et technologie de l'académie de Paris.

 

L’homme peint depuis plus de 30 000 ans pour reproduire les beautés du monde, exprimer ses pensées. Si le temps fait son action sur la résistance et la vivacité des teintes naturelles, les progrès de la chimie ont largement contribué à les améliorer. Cette action propose de faire découvrir, à travers des ateliers expérimentaux, les techniques picturales

Cette action a pour point de départ les expériences fondamentales menées par Pasteur au XIXe siècle autour de la fermentation. Travailler sur cette thématique en la replaçant dans son contexte historique est l’occasion pour les enseignants de développer avec leurs élèves une réflexion plus générale sur la construction des savoirs scientifiques et d’aborder des concepts scientifiques majeurs. Plus généralement, cette action est directement en relation avec l’influence de l’histoire de la biologie sur l’évolution de la société.

  • Découvrir l'Internet des Objets et l'utiliser comme un outil pour l'apprentissage.
  • Mettre ces outils en pratique au moyen du développement d’applications simples en Scratch et Python.
  • Développer des scénarios pédagogiques à partir de l'internet des objets.
  • Découvrir et approfondir des logiciels pour programmer les cartes à microcontroleur

L'objectif de cette formation est de montrer les facteurs influençant les micro-organismes : lien avec les enjeux de société (antibiothérapie, asepsie intense...), lien avec l'alimentation / le micro-biote au cours de la vie /approche "éco-systémique" (relation inter M-O , abiotique) / approche "évolutive" (ex sélection des formes résistantes par l'antibiothérapie..)

  • Comprendre comment la maîtrise du phénomène de combustion s'est construite à travers l'histoire et découvrir quels ont été les événements et personnages marquants.
  • Réaliser des expériences fondamentales du 17ème et 18ème siècle qui ont conduit les savants de l'époque à émettre des théories (erronées ou correctes) sur le phénomène de combustion.
  • Étudier la relation entre l'influence de l'histoire de la chimie, de l'évolution de la société et de la science

Bien qu'ils soient essentiels pour les écosystèmes continentaux, les sols sont souvent mal connus et/ou menacés de façon directe ou indirecte par les activités humaines. Cette action permettra de comprendre :

  • la diversité, l'importance et la vulnérabilité des sols
  • les enjeux liés à la gestion de la matière organique des sols agricoles.
  • Comprendre comment fonctionnent les outils d'observations microscopiques et nanoscopiques : microscopie photonique et électronique
  • Comprendre comment sont formées les images scientifiques : de la demande à la réalisation
  • Réaliser des observations microscopiques de l'échelle atomique à l'échelle cellulaire
  • Actualiser les connaissances scientifiques
  • Comprendre la nature du savoir scientifique et des méthodes d'élaboration.
  • Porter un regard pluridisciplinaire autour de la thématique du son en se focalisant sur la musique et ses
  • relations avec les sciences.
  • Actualiser ses connaissances scientifiques et musicales.
  • Découvrir des ressources pédagogiques transposables en classe dans différents champs disciplinaires.
  • Expérimenter et manipuler à travers un défi scientifique.

Cette action apportera les notions scientifiques nécessaires pour permettre aux enseignants d'aborder le son grâce à la fabrication d'objets sonores ou d'instruments en classe durant laquelle les modalités d’investigation se chevaucheront. Des allers-retours entre les activités empiriques, la recherche documentaire, la modélisation et la conceptualisation caractérisent ce projet éminemment transdisciplinaire (Musique/ Sciences/ Technologie/ Mathématiques).

  • Confronter ses représentations liées à la chimie et à la chimie verte
  • Actualiser ses connaissances scientifiques
  • Rencontrer des chercheurs et découvrir leurs activités de recherche autour de pratiques plus éco-responsables
  • Développer ses compétences et connaissances expérimentales et théoriques autour de la chimie verte
  • Montrer comment les sciences participent à l'appréhension rigoureuse de grands problèmes auxquels l'humanité se trouve confrontée
  • Proposer une transposition à lac classe

Cette action vise l’appropriation de connaissances en astronomie et du lexique scientifique lié aux corps célestes : planètes, galaxies, étoiles, nébuleuses, comètes, météores, satellites... qui porte en lui une puissance de déclenchement pour l'écriture poétique.

En complément, on proposera une exploitation de l'anthologie poétique (en prose ou en vers) ayant pour thème l’espace et les astres pour :

  •     faire comprendre que la poésie est une autre façon de dire le monde.
  •     comprendre et interpréter des images, les mettre en relation avec les textes.

A l’échelle mondiale les contraintes qui pèsent sur la ressource en eau sont extrêmement importantes et très variables d’une région du globe à l’autre. En collaboration avec des intervenants universitaires et d’institution telle que Météo France, les enseignants de SVT mettront en évidence l’influence des activités humaines sur cette ressource et les défis à relever pour en assurer sa gestion. Cette action s’intéressera plus particulièrement aux aléas météorologiques (pluies intenses/sécheresse) et leurs conséquences dans un contexte de changement climatique ainsi qu’à la question de la qualité de l’eau.

« L'opinion pense mal , elle ne pense pas : elle traduit des besoins en connaissances » nous dit Bachelard. Elle est aux antipodes de l’esprit scientifique pour qui l’important est d’abord de poser des problèmes et de se donner les moyens pour tenter de les résoudre. Développer l’esprit scientifique (capacités à problématiser, observer, expliquer,

Cette action de formation permettra de montrer que les roches et matériaux qui composent les bâtiments ou les éléments du paysage urbain permettent de relier la ville à la géologie locale et également d'étudier les différentes stratégies d'approvisionnement ou de choix (esthétiques, techniques ou économiques) qui ont conduit à la ville actuelle.

Trois modalités d’apprentissage sont mises en avant par les programmes de 2015 : apprendre en jouant, apprendre en réfléchissant et en résolvant des problèmes, apprendre en s’exerçant. La modalité, « apprendre en réfléchissant et en résolvant des problèmes » sera travaillée lors de cette formation à partir de la réalisation d'objets techniques. Cette formation permettra de faire une typologie des problèmes rencontrés par les élèves et découvrir les activités cognitives de haut niveau mises en jeu qui sont fondamentales pour donner aux enfants l’envie d’apprendre et les rendre autonomes intellectuellement.

L’objectif de cette action est de réfléchir à un enseignement des sciences qui mobilise et aide les élèves à développer leurs compétences linguistiques orales et écrites. 

Pourquoi les constructions traditionnelles sont comme elles sont, là où est sont implantées ? Il s’agira de montrer que les roches et matériaux qui composent les bâtis traditionnels ou les éléments du paysage permettent de relier la ville à la géologie locale. 
La fabrication de modèles « d’abris » pour tester les propriétés des différents matériaux (résistance au vent, perméabilité, érosion, isolation …), l’observation des maisons à travers le monde, la lecture d’albums (Les trois petits cochons…) trouveront une place dans la progression.
 

  • Approfondir ses connaissances autour des sources et formes d'énergie ainsi que sur la production et la consommation d'énergie électrique.
  • Harmoniser les pratiques et le langage autour du thème de l'énergie.
  • S'approprier les apports scientifiques afin de les transposer vers la classe et de mettre en œuvre des séquences pédagogiques.

Cette action cherchera à répondre aux «questions de métier » suivantes: Comment engager un enseignement scientifique fondé sur l’investigation avec des élèves ? Quels sont les gestes professionnels à mobiliser ? Comment susciter un questionnement scientifique ? Quelles compétences travailler avec les élèves pour construire chez eux une posture scientifique ? Quelle place pour le langage oral et écrit dans l’apprentissage en sciences ?

  • Maîtriser les savoirs disciplinaires et leur didactique
  • Construire, mettre en œuvre et animer des situations d'enseignement et d'apprentissage prenant en compte la diversité des élèves
  • Organiser et assurer un mode de fonctionnement du groupe favorisant l'apprentissage et la socialisation des élèves

L’objectif de cette action est de réfléchir à la façon dont les mathématiques interviennent dans l’objectivation des observations et de la validation des hypothèses dans une démarche scientifique, et à la façon dont l’enseignement des sciences peut être un levier dans la construction des notions mathématiques chez les élèves.

Il s’agira, dans un premier temps, d’approcher expérimentalement le concept de l’énergie et d’appréhender les notions de transformation d’énergie et ses conversions. Puis les stagiaires seront invités à réfléchir aux différentes manières de produire de l’électricité ainsi qu’à la problématique de l’intermittence des sources d’énergie et celle de l’empreinte

L’objectif de cette action est d’expliquer les différents phénomènes qui contribuent au bilan radiatif de la Terre sur 2 jours :

  • Discuter de l’effet de serre et des différents scenarii de changement climatique.
  • Proposer des activités permettant de comprendre le mécanisme de l’effet de serre et du bilan radiatif de la Terre en expliquant le rôle des rayonnements solaires et infrarouges.

Cette action permettra, in fine d’observer les arbres de la forêt et d’aller à la découverte des particularités et des essences de l’environnement proche.

Dans un premier temps, grâce à un défi technologique, les participants devront acquérir les connaissances scientifiques pour répertorier les conditions permettant à un cylindre de tenir debout.

Il s’agira ensuite de réinvestir les connaissances construites en partant à la recherche dans l’environnement proche, de bâtiments, d’objets, d’équilibres corporels obéissant à une des solutions techniques trouvées lors du défi. Cette chasse « à l’équilibre » conduira à l’exploration des arbres de la forêt.

Ce projet transdisciplinaire sera conduit avec l’appui des parcs naturels régionaux pour la partie concernant l’étude des arbres en forêt.

 

Un tiers des déchets de France finissent en décharge. Leur dégradation par des bactéries produit notamment du méthane (CH4), 25 fois plus nocif que le CO2 pour l’effet de serre. Au lieu d’être brûlé sur place, ce biométhane peut être utilisé en lieu et place du gaz naturel, à condition d’être purifié pour être injecté dans les réseaux.
 

 

Cette formation s'adresse à tout personnel désireux de mieux appréhender ce qu'est la        biodiversité, dont nous faisons partie et qui nous concerne à différents égards. Les participants rencontreront des scientifiques afin d'appréhender la façon dont la biodiversité est étudiée. Des informations seront données sur l'état de la biodiversité en France. Il s'agira enfin de comprendre les enjeux liés à la préservation de celle-ci.

Comment mieux comprendre comment l’attention est mobilisée, éventuellement détournée, et le rôle qu’elle revêt pour apprendre et pour comprendre le monde qui nous entoure (et nous-mêmes).

Le développement de la cryptographie contemporaine, notamment dans le cadre de la sécurité des systèmes informatiques et de la protection de la vie privée, s’appuie sur des recherches récentes concernant les nombres entiers. Comment construire un code secret et son déchiffrement pour transmettre des données à protéger ? Un travail expérimental sur différents exemples concrets et accessibles permettra une première approche des concepts sous-jacents à la théorie du chiffrement.
 

En quoi la logique « du quotidien » se différencie parfois de la logique utilisée en mathématiques ? Par exemple, quand on dit à un enfant « si tu ne ranges pas ta chambre, tu n’auras pas de chocolat », ce dernier comprend que s’il la range, il en aura, alors que du point de vue mathématique, on n’a rien promis ! Et comment peut-on sur la base de situations concrètes donner du sens aux différences entre causalité et nécessité, entre implication et équivalence, et de façon plus générale à la notion de preuve en mathématiques ?

 

 

Obésité, diabète et maladies cardio-vasculaires connaissent actuellement une expansion et incitent à appréhender les moyens de prévention avec les élèves mais aussi à construire les connaissances nécessaires à la prise en compte des besoins et de l’équilibre alimentaire au quotidien. En accord avec le PNNS (Plan National Nutrition Santé) et dans le cadre de la mise en œuvre du Parcours Éducatif de Santé (Ministère Éducation Nationale), l’éducation nutritionnelle dès le plus jeune âge apparaît donc comme un des moyens les plus efficaces pour lutter contre ces pathologies à composantes nutritionnelles.

Les micro-organismes, dont les virus et les bactéries, font partie de notre environnement mais aussi de notre organisme. La découverte et l’analyse des génomes bactériens ont permis une nouvelle approche des bactéries et des flores bactériennes commensales. Si ces dernières sont considérées comme des amies rejoignant celles que l’on peut utiliser dans certaines industries alimentaires, d’autres peuvent être chez l’homme à l’origine de nombreuses infections.

Cette action, menée en collaboration avec le CERN, permet aux participants d’approfondir leur perception de la matière à l’échelle microscopique et de découvrir les technologies de pointe utilisées pour la recherche en physique des particules, domaine révolutionné par les travaux qui ont valu son prix Nobel à Georges Charpak en 1992.
 

Un métabolite est une substance de petite taille formée au cours du métabolisme, qu’il s’agisse du produit final ou d’un intermédiaire.
Alors que les contraintes techniques semblaient infranchissables il y a seulement quelques années, la métabolomique propose de nouveaux outils à fort potentiel pour l’identification des métabolites. C’est le cas de la chromatographie et de la spectrométrie de masse qui permettent de précises identifications, applicables à la médecine.

 

L’investigation criminelle est un domaine très riche faisant appel à des nombreuses compétences interdisciplinaires. Les participants seront amenés à vivre une démarche d’investigation se mettant dans la peau d’un technicien en investigation criminelle (TIC). Une attention particulière sera portée sur les différentes techniques utilisées sur une scène de crime mais aussi sur les analyses des différents indices récoltés. Certains seront exploités au laboratoire de chimie moléculaire par spectrométrie de masse.

L’herpétologie, l’étude des amphibiens et des reptiles, est une branche passionnante des Sciences Naturelles. La Guyane est un fabuleux terrain d’observations naturalistes et il paraît essentiel de former les enseignants à l’identification des espèces pour se familiariser, transmettre les bonnes pratiques, et créer des ressources pédagogiques adaptées pour la classe.L’herpétologie, l’étude des amphibiens et des reptiles, est une branche passionnante des Sciences Naturelles. La Guyane est un fabuleux terrain d’observations naturalistes et il paraît essentiel de former les enseignants à l’identification des espèces pour se familiariser, transmettre les bonnes pratiques, et créer des ressources pédagogiques adaptées pour la classe.

Rarement un sujet aussi spécialisé que l’Intelligence Artificielle (ou IA) aura pris autant de place dans les médias et le débat public. Cela s’explique certainement par les espoirs, mais aussi les craintes, qu’elle suscite. Au cours de cette formation, les intervenants tâcheront de définir ce qu’est l’IA et de répondre aux questions suivantes : quels progrès récents ont été accomplis et quels sont les facteurs qui les expliquent ? Quels impacts concrets sur notre quotidien vont-ils générer ?

Avec une trentaine de victimes par an, les avalanches représentent le risque naturel le plus meurtrier en France. Elles sont des phénomènes physiques naturels provoqués par le glissement d'une grande masse de neige qui se détache du manteau initial sous l’effet de la gravité avant de dévaler la pente de la montagne. Les chercheurs de l’IRSTEA s’appuieront sur leurs travaux pour répondre aux différentes questions posées par les participants, montreront quelles sont les idées reçues à ce sujet.

Le changement climatique est devenu un enjeu central et une préoccupation transversale de la société. Cette action propose un apport de connaissances à destination des enseignants, à partir des interventions de scientifiques du climat de l’Université Grenoble Alpes. Elle permet aussi de fournir des pistes pour renforcer l’enseignement des thématiques liées au changement climatique dans les cours de sciences pour les cycles 3 et 4. Cette action contribue à optimiser, par l’enseignement des fondements scientifiques, un accompagnement des élèves sur leur parcours citoyen dans le domaine des enjeux sociétaux.

 

La thématique de la vie humaine en altitude est un sujet d’intérêt en particulier dans le contexte géographique et culturel alpin. Les activités de loisirs, sportives et touristiques de la région sont en effet nombreuses à se dérouler à plus ou moins haute altitude. Les questions comme celles des effets sur le corps humain d’une exposition à l’environnement de montagne, des performances sportives en altitude ou des limites humaines de tolérance à la haute altitude sont récurrentes. Le laboratoire HP2 (UGA – INSERM) a structuré une équipe et un programme de recherche sur la montagne, l’altitude et la santé.

Le système solaire apparaît dans les programmes de cycle 3 et 4 en physique-chimie et en SVT. Ce thème qui permet aux élèves d’aborder les différentes unités de distance astronomique se prête également à l’histoire des sciences, l’évolution des idées, par exemple sur la forme de la Terre, sa position par rapport au soleil.

Jeux pédagogiques, serious game, ces nouvelles approches pédagogiques s’installent peu à peu dans la pratique pédagogique.
Ludifier un contenu pédagogique peut-il être un véritable levier d’apprentissage?
L’objectif de cette formation est de permettre aux participants de concevoir et réaliser en équipe, pendant le temps de formation, un jeu adapté à leur discipline. Ils pourront bénéficier de gabarit-modèles facilement personnalisables proposés par l’intervenant. Il s’agira également d’échanger et de découvrir de bonnes pratiques concernant la conception et l’utilisation de jeux en classe.

 

« Nous sommes des poussières d’étoiles », phrase emblématique qui évoque nos origines. Nous vous proposons d’aller scruter le milieu interstellaire à la recherche de molécules et de processus caractéristiques de ce milieu. Puis nous chercherons les traces du système solaire primitif. Dans ces deux milieux, nous verrons les processus qui ont amené aux molécules organiques, briques élémentaires de la vie, à partir de réactifs comme l’hydrogène, le monoxyde de carbone, le méthane ou des molécules plus complexes.

Dans le contexte actuel de changement climatique, réussir la transition énergétique se révèle une nécessité absolue. Elle impose de repenser localement notre modèle, en matière de sources d’énergie, modalités de production, de distribution, de consommation, de pilotage, de financements et d’implication des citoyens. Cette action de formation, menée en partenariat avec Gaz Electricité de Grenoble, société d’économie mixte locale pleinement engagée dans la conduite de la transition énergétique, présentera les moyens de production d’énergie renouvelable, de distribution, de consommation…

Les technologies numériques changent nos sociétés, les procédés de prototypage rapide changent nos méthodes de conception. L’action permettra aux enseignants de vivre la création d’un objet dans un fablab.

Louis Vicat, illustre isérois, est à l’origine, en 1817, d’une invention qui a révolutionné le secteur de la construction dans le monde : le ciment artificiel. Deuxième secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre en France, le bâtiment est confronté à des défis majeurs. En poussant les portes du centre de recherche VICAT, cette action permet de mieux cerner les problématiques auxquelles est confrontée la recherche sur les matériaux de construction et d’en appréhender les leviers : question de la décarbonation des ciments, du recyclage, de l’exploitation des ressources, de la valorisation.

Pour organiser son temps de travail, ses rites religieux, ses pratiques artistiques ou plus globalement organiser sa journée individuelle, l’Homme a depuis toujours essayé de se repérer dans le temps.

D’abord avec des moyens sommaires, à travers l’observation de phénomènes naturels puis en mettant en place des instruments de plus en plus précis.

Le monde des plantes médicinales s’apprécie d’autant plus si nous considérons la diversité des familles botaniques, les espèces, leur écosystème, la composition chimique des organes végétaux. Cette action propose d’aborder la démarche qui permet, pour répondre à une problématique médicale donnée, d’identifier des molécules actives et d’évaluer leur efficacité ainsi que les risques toxicologiques qu’elles peuvent comporter. Le travail s’appuiera sur les collections du jardin botanique Dominique Villars.
 

Au cours de cette action, les participants abordent la manière dont certains artistes mettent à profit des phénomènes physiques pour créer leurs œuvres : de la camera obscura à l’holographie, en passant par la photographie, anthotype ou l’art de faire des photos en utilisant des pigments végétaux , vitrail coloré avec l’art polarisant… Les participants rencontrent et lisent des œuvres qui interrogent des lois de la physique , celles-ci seront l’occasion d’un travail interdisciplinaire sous forme de démarche d’investigation en classe. Cette action est également en lien avec l’enseignement de l’histoire des arts au collège.

 

 

L’entreprise STMicroelectronics, un des leaders mondiaux dans le domaine des semiconducteurs, nous invite à découvrir les sites de Crolles et de Grenoble. La visite de centres de production et de R&D aideront à mieux comprendre les étapes de conception et fabrication d’une puce.

Au pied des massifs du Vercors, de la Chartreuse et de Belledonne, et au cœur d'une plaine à la confluence de l'Isère et du Drac, Grenoble par ses constructions témoigne d’une utilisation des matériaux géologiques régionaux d'une excellente qualité. Le bâti grenoblois révèle la diversité des roches utilisées et l’histoire de la ville. Une exploitation en classe de ces ressources naturelles et architecturales historique est proposé.

Montres, vêtements, électroménager, etc. Les capteurs, désormais intégrés à de nombreux objets du quotidien, nous sont devenus familiers.
Dans le domaine des sciences de l’environnement, leur rôle revêt une dimension stratégique. Il s’agit de choisir les capteurs adaptés aux besoins de mesures diverses, permettant une collecte de données importantes.
La notion de capteur est associée nécessairement à la notion de modèle.
Ce lien est régulièrement abordé en classe de collège.

 

Les Graines de science : rencontres avec des scientifiques pour vivre des situations d’investigation en lien avec la recherche.

Référence Gaia second degré - Dispositif 24A0060069, module 60124
Pour s'inscrire, contacter directement David Febvre : david.febvre[at]uca.fr