XXIIe colloque inter-IREM Histoire et épistémologie des mathématiques.
Frais de déplacement et/ou d'hébergement pris en charge
Action hors-temps scolaire

Les nouveaux programmes développent l’objectif d’un apprentissage des mathématiques intégrant leur dimension ludique. Il le fait en lien avec la place croissante que les probabilités et l’algorithmique occupent dans les mathématiques actuelles : développer au jeu une stratégie gagnante, évaluer des chances de gain sont un point de départ pour le calcul des probabilités et la statistique ; analyser, concevoir et programmer des jeux simples constituent un support pour l’étude de l’algorithmique.

Ce que les participants feront

[la validation de l'inscription par la Maison pour la science couvre l’accès au colloque, les pauses et les déjeuners, ainsi que les actes] ATTENTION : inscriptions (via la Maison pour la science) closes le 11 AVRIL 

Public visé : Enseignants de tous niveaux (école, collège, lycée, supérieur), inspecteurs, formateurs d’enseignants. 

« Mathématiques récréatives, combinatoires et algorithmiques : éclairages historiques et épistémologiques »

Le colloque se propose de questionner la notion de « mathématiques récréatives » du point de vue épistémologique et historique. Quand, pourquoi et comment les mathématiciens se sont-ils intéressés à l'étude de certains jeux ? En quoi les jeux ont-ils contribué à la création ou au développement de certaines parties des mathématiques et de l'informatique ? En s'inspirant de l'histoire, comment concevoir des situations ludiques pertinentes pour l'enseignement des mathématiques d'aujourd'hui, en particulier des probabilités et de l'algorithmique ?

Le samedi après-midi trois ateliers feront référence explicitement aux cycles 2 et 3 
- A7. L’Initiation mathématique de l’enfance selon Charles-Ange Laisant (1841-1920)- Jérôme Auvinet
- A9. Jeux de cartes sur les quadrilatères remarquables -Sébastien Hock-Koon
- A10. Les carreaux de Sébastien Truchet (1704), matériau propice à l’investigation combinatoire- Frédéric Métin, Agnès Gateau et Philippe Martinet

Contenu

Quatre conférences plénières (1h)- pour ouvrir les axes de réflexion : récréations mathématiques médiévales usant des nombres négatifs avant l’heure, mathématiques de l’origami, expérience pédagogique  intégrant des jeux au début du XXème siècle, apport de l’étude des jeux combinatoires à la programmation informatique.

Deux séries d’exposés (1h) en parallèle- pour constituer un large champ d’exemples : des récréations et des jeux dans des cadres savants, éducatifs ou populaires, dans de nombreuses cultures (arabe, latine, française, italienne,…)

Deux séries d’ateliers (2h30) en parallèle –pour approfondir les questions collectivement en lisant et commentant des textes originaux.

En finale, une représentation théâtrale à deux voix- sur les récréations mathématiques et physiques d’Ozanam (XVIIIème  siècle), support d’une disputation très actuelle sur les modes d’enseignement.

 

Programme complet 

 

      

 

Colloque organisé par l'IREM de Grenoble

 

Fonctions des intervenants
Cf Programme complet
Partenaires

Région : Alpes Dauphiné
Public : Enseignant.e, Enseignant.e de collège travaillant en interdisciplinarité, Directeur.trice d’établissement scolaire, Formateur.trice, Enseignant.e – formateur.trice, Inspecteur.trice ; 1er degré, 2nd degré, Cycle 1, Cycle 2, Cycle 3, Cycle 4
Responsable(s) : Alix Geronimi
Axe : Concevoir, construire, expérimenter, exploiter
Nombre d'heures : 12