Le journal de bord d’Annabelle .

Journal de bord d’Annabelle en heure locale.

Suivez jour après jour, le quotidien d'Annabelle Kremer de Strasbourg à Dumont d'Durville!  Retrouvez aussi la géolocalisation de l'Astrolable via Google Map sur le site de l'IPEV, vous pourrez ainsi visualiser les points d'avancé du bateau: Géolocalisation des navires IPEV

Annabelle via son journal de bord, nous propose ici un focus sur le fonctionnement de la recherche dans toutes ses dimensions et sur l’environnement Antarctique : le changement de faune et des paysages au cours de la traversée de l’océan austral (biodiversité et environnement) ; des interviews de chercheurs et d’hivernants ; - les aspects concrets de la démarche scientifique sur le terrain - les conditions de vie sur la base dans ses dimensions techniques (alimentation en eau, gestion et approvisionnement des vivres, traitement des déchets …), logistiques (entretien des machines et outils scientifiques) et humaines (vivre en collectivité dans un milieu extrême, conditions de sommeil…) ; - les métiers associés à la recherche scientifique.

Rappel: Pour visualiser les images en grand, il vous suffit de faire "Clic droit" puis selectionner "Afficher l'image"

Un autre regard: Retrouvez aussi le journal de bord des équipes de TF1 LCI, parties avec Annabelle en Antarctique: http://www.lci.fr/sujet/la-mission-terre-adelie/

A Dumont D'Urville, il est : © Décalage horaire

Repère Lundi 20 février 2017

Le retour est déjà bien amorçé!

Journaux de bord (non disponible)

11/07/16 Le journal pré-mission de Concarneau par Annabelle Kremer :

Embarquement presque imminent! De sa plus belle plume, revivez avec Annabelle l'immersion proposée à nos enseignants stagiaires à la station de biologie marine de Concarneau en juillet dernier. Notre future exploratrice polaire vous raconte cette première expérience bretonne dans un article journal de bord. Bonne lecture et bon voyage au pays des chercheurs! Lundi, 11 juillet 2016, 14h26 : arrivée en gare de Rosporden. "Un peu assommées par le trajet, mes collègues enseignantes et moi-même venons de traverser la France d’Est en Ouest pour avoir l’opportunité de participer, durant trois jours, à un atelier scientifique dédié à la taxonomie et à la systématique de la faune benthique Antarctique. Trois jours pour s’immerger avec des chercheurs. Trois jours pour en retirer des enseignements précieux sur le fonctionnement réel de la recherche. Une expérience à partager, plus tard, avec nos élèves. Sur le quai, on nous attend déjà. Guillaume Lecointre, professeur du Muséum National d'Histoire Naturel (MNHN) et Anne Boulet, étudiante en Master de biologie nous accueillent pour nous emmener à quelques kilomètres de là, à la station de biologie marine de Concarneau. On aperçoit aussi nos collègues enseignants et formateurs qui ont participé à la session précédente, un large sourire aux lèvres, visiblement comblés par cette aventure bretonne. Pas vraiment le temps de souffler, juste le temps de déposer nos bagages dans nos chambres et nous voilà plongées dans un bain scientifique de haut niveau au sein du laboratoire de la station dans lequel s’activent chercheurs nationaux et internationaux, chacun à une paillasse mais tous réunis dans une seule et même petite salle où règne une ambiance à la fois studieuse et dynamique. On commence à comprendre leur travail : identification de spécimens benthiques, collectés lors des quatre dernières années sur le grand continent blanc par le programme de recherche REVOLTA et antérieurement, la campagne franco-australienne CEAMARC. Un travail titanesque … Ça parle anglais, ça sent la mer et l’éthanol." [Suite de l'article ici] Action de développement professionnel « Embarquez en Antarctique », proposée par les Maisons pour la science en Alsace et en Bretagne et soutenue par l’IPEV et le MNHN http://www.institut-polaire.fr/embarquez-antarctique-offre-de-developpement-professionnel-lenseignement-sciences/ http://www.maisons-pour-la-science.org/node/10305 Retrouvez ici la page média de la Maison pour la science en Alsace : Les médias sont venus nous rendre visite à Concarneau Annabelle Kremer, formatrice pédagogique, Pour toute l’équipe de la Maison pour la science en Alsace. Merci à Jean Daniel Hihi, Elena Iuliani, Mélodie Faury, Emmanuel Baroux et Virginie Lanno.  (Crédits image IPEV/MSA/MNHN)