Rapport d'activité 2019-2020.

Il est disponible ici

L'année 2020 a énormément impacté les activités de la Maison pour la science en Alpes-Dauphiné. Mais comme le mentionnent Marie-Christine Bordeaux, Vice-présidente Culture et culture scientifique de l’Université Grenoble Alpes, Christine Chirat, Vice-présidente Formation et du conseil des études et de la vie universitaire de Grenoble INP et Alexandre Winkler, Correspondant académique sciences et technologies (CAST) et Délégué académique aux arts et à la culture (DAAC) au Rectorat de l’académie de Grenoble, dans l'avant propos du rapport :

La Maison pour la science Alpes-Dauphiné (MPLSAD) est déterminée, dans ce contexte, à s’adapter, créer, chercher, évoluer pour convaincre, et développer d’autres thématiques et méthodes de formation avec les acteurs de l’éducation. La MPLS est devenue un partenaire reconnu dans la formation continue des professeurs des écoles et de collèges dans le domaine des sciences ; elle doit continuer à déployer les dispositifs d’appropriation des méthodes actives pour l’enseignement des sciences et l’apprentissage par la démarche d’investigation, favoriser l’éducation à la culture scientifique et soutenir chez les plus jeunes le développement de l’esprit critique. À ce titre, la MPLS souhaite que les élèves soient sensibilisés à ces enjeux le plus tôt possible, afin que leur entrée au collège soit l’occasion de nourrir cette curiosité, et que la culture scientifique, en développant l’esprit critique, permette également de lutter contre les représentations, les préjugés et les stéréotypes quels qu’ils soient.

Rapport d'activité MPLS-AD 2019-2020