Guyane - L’évolution en sympatrie : une ou des forêts Guyanaises ?.

Les mécanismes qui sous-tendent l’évolution des écosystèmes tropicaux est un champ de recherche actif. Les dernières avancées en génétique ont permis un essor dans notre compréhension et notre représentation du vivant, de sa diversité et des mécanismes sous-jacents. La grande richesse de l’Amazonie peut s’expliquer par la multitude de micro-habitats et
les évènements bio-géo-climatiques passés. La Guyane est un terrain de prédilection pour aborder des processus discrets comme la spéciation sympatrique et l’ambiguïté des concepts d’« espèce », dans une forêt qui n’a d’homogène que son apparence.

Ce que les participants feront

Visiter un laboratoire de génétique. Se sensibiliser à la charge financière, logistique et aux limites des mesures en génétique. Aborder la diversité du vivant, l’histoire des systèmes de classification et des méthodes associées.

Introduire les limites des concepts d’espèces. Aborder l’épigénétique. Ouvrir sur la taxonomie intégrative.

Fonctions des intervenants
Formateur scientifique
Région : Lorraine
Public : Enseignant.e ; 2nd degré
Responsable(s) : Audrey Borr, Jean-Paul Rossignon
Axe : Autres
Nombre d'heures : 12
Prochaine(s) session(s)
Intervenant-e-s (liste non-exhaustive) : Audrey Borr, Jean-Paul Rossignon
Début : Jeudi, 21 Novembre, 2019 - 09:00
Fin : Vendredi, 22 Novembre, 2019 - 16:30
Places disponibles : 20
Lieu :
Kourou / Guyane
Inscriptions ouvertes