L’or, le mercure et les eaux guyanaises.
Action inscrite au plan académique ou départemental de formation

La Terre présente des conditions exceptionnelles permettant aux molécules d’eau d’être présentes dans ses trois phases : vapeur, solide et liquide. Selon certains astrophysiciens, l’eau liquide serait plus rare que l’or à l’échelle de l’univers et serait plus importante pour l’apparition et le maintien de la vie. La Guyane est affectée par ces questions sanitaires compte-tenu de la forte activité du secteur aurifère. Quels sont les impacts de ces activités sur notre santé ? Et quelles sont les méthodes employées pour tester la qualité de l’eau qui parviennent jusqu’à nos robinets tous les jours ?

PAF2019-2020 : Dispositif : 19A0330371 / Module : 24588 (Accès via GAÏA)

Ce que les participants feront
  • Possibilité d’une visite d’une mine aurifère 
  • Interagir avec des scientifiques
  • Vivre des mises en situation d’investigation 
  • Réfléchir à des modélisations, les mettre en œuvre
  • Réfléchir aux transpositions didactiques des différentes activités
Fonctions des intervenants
Formateurs, animateurs scientifiques et enseignants-chercheurs
Partenaires

Office de l'eau de Guyane ; Office National des Forêt, SOLICAZ, FÉdération Des Opérateurs Miniers de Guyane (FEDOMG)

 

Région : Guyane
Public : Enseignant.e, Enseignant.e de collège travaillant en interdisciplinarité, Enseignant.e – formateur.trice ; 1er degré, 2nd degré
Responsable(s) : Lucie Jantot
Axe : S'ouvrir à d'autres disciplines
Nombre d'heures : 12
Prochaine(s) session(s)
Début : Lundi, 9 Mars, 2020 - 09:00
Fin : Mardi, 10 Mars, 2020 - 17:00
Places disponibles : 25
Lieu :
Guyane
Inscriptions ouvertes