Le collège Pierre de Castelnau est labellisé «collège pilote La main à la pâte».

L’après-midi du 22 juin 2017, le collège Pierre de Castelnau à Geaune a été labellisé «collège pilote La main à la pâte» par la Maison pour la science en Aquitaine. Il s'agit du second établissement intégrant ce projet sur l'académie de Bordeaux.

Cette structure est déjà collège expérimental pour l’Enseignement Intégré des Sciences et des Technologies (EIST) depuis 2008. Les élèves de sixième y travaillent autour d’un projet annuel qui sert de fil conducteur : « Tout est poussière d’étoiles ». Ce jeudi, les élèves de CM2 sont venus d’une part présenter leur travail aux sixièmes et d’autre part participer à des ateliers menés par les collégiens.

Les invités présents ont ainsi pu observer l’aboutissement du travail réalisé par l’équipe éducative auprès des enfants. Tous les élèves étaient intéressés par ce qui leur était proposé. Puis les élèves de l’atelier scientifique ont exposé leur projet de maison construite avec le moins d’émission possible de gaz à effet de serre (GES) : le projet « GES  perd », lequel a surpris le public par son ambition. La maîtrise du sujet et sa présentation par les élèves ont également fait une forte impression.

 

Ensuite, les élèves ont profité d’un goûter tandis que les officiels ont assisté aux différentes allocutions. M. Marie, principal du collège, a introduit cette cérémonie avant de laisser la parole à Jean-Jacques Lacombe, inspecteur d'Académie, directeur académique des services départementaux de l'Éducation nationale des Landes, suivi de Didier Roux, membre de l’Académie des Sciences et parrain de l’établissement, et Philippe Cluzeau, directeur de la Maison pour la science en Aquitaine. Les discours ont souligné l’énergie de l’équipe éducative et l’entraide entre les différentes institutions engagées dans les projets du collège. Didier Roux est revenu sur le travail de l’atelier scientifique, tant il était enthousiasmé par la maison écologique, et a insisté sur sa fierté et son bonheur d’être le parrain de ce collège. Virginie Cottet-Biscarat, professeure de SVT et EIST, professeure référente de ce collège pilote, a également pris la parole au nom de ses collègues, pour remercier les personnes qui les soutiennent. Accompagnée de Didier Roux, elle a dévoilé la plaque située dans le hall du collège. En tant que « collège pilote La main à la pâte », l’établissement bénéficie de relations privilégiées avec des chercheurs, des ingénieurs et des techniciens, qui permettent une approche attrayante, créative et contemporaine des sciences et des techniques. Cette labellisation officialise la volonté de l’équipe éducative de s’investir dans de tels projets et l’encourage à poursuivre dans cette voie.

Retrouvez plus d'informations sur la page dédiée à cet établissement sur notre site.