Inauguration du centre satellite landais Maison pour la science en Aquitaine.

L’inauguration du centre satellite Maison pour la science en Aquitaine au sein de l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE) à Mont-de-Marsan s’est déroulée le jeudi 22 juin 2017 au matin.

La Maison pour la science en Aquitaine travaille à faire évoluer les pratiques d’enseignement des sciences à l’école primaire et au collège. Dans ce but, des actions de développement professionnel sont proposées aux professeurs dans toute l’académie. Les Centres satellites aident à assurer un bon maillage du territoire en co-organisant avec le centre régional ces actions à destination des enseignants du premier et du second degré du sud de la Gironde aux Pyrénées-Atlantiques. L’ESPE de Mont-de-Marsan est ainsi un emplacement de choix pour soutenir la Maison pour la science dans le sud de l’Aquitaine.

La cérémonie a débuté par les allocutions de Jean-Jacques Lacombe, inspecteur d'Académie, directeur académique des services départementaux de l'Éducation nationale des Landes, Jacques Mikulovic, directeur de l’ESPE Aquitaine, Didier Roux, membre de l’Académie des Sciences, vice-président de la Fondation La main à la pâte, Pascal Stouffs, directeur de l’IUT des Pays de l’Adour, Philippe Vincent, directeur de Canopé Landes, et Philippe Cluzeau, directeur de la Maison pour la science en Aquitaine. Les discours étaient enthousiastes et ont appuyé l’intérêt des partenariats avec les ressources locales. Jacques Mikulovic a ainsi cité Michel de Montaigne : « L’éducation ce n’est pas remplir un vase mais allumer un feu », convaincu que cette labellisation allume un beau feu pour le sud de l’Aquitaine. Mr Didier Roux a ensuite dévoilé la plaque à l’entrée de l’ESPE.

Puis, deux ateliers basés sur les pratiques promues par la Fondation La main à la pâte ont été présentés. Le premier, mené par Ulysse Delabre, maître de conférences en physique à l’université de Bordeaux et chercheur au LOMA, et Marie Fauquembergue, ingénieure de formation à la Maison pour la science en Aquitaine, portait sur les concepts de température, d’énergie thermique et de transfert de chaleur. Des expériences simples telles que la fonte d’un glaçon sur deux supports différents ont été proposées. Hypothèses, questionnements et échanges ont suivi afin d'amener le public à interpréter les observations réalisées.

Le second atelier, conduit par Laurent Gallon, maître de conférences, et Angel Abenia, chef du département Réseaux et Télécommunications de l’IUT de Mont-de-Marsan consistait à présenter leur travail d'initiation des élèves à la programmation à l'aide du robot Thymio. Ces deux chercheurs ont souligné l’ingéniosité des élèves lorsqu’ils sont stimulés et encouragés. Les invités étaient très intéressés par cette occasion  de voir concrètement ce qui est proposé aux élèves, et se sont prêtés au jeu des ateliers.

Enfin, un cocktail a permis aux personnes présentes de discuter en toute convivialité.

Cette inauguration augure de beaux jours aux actions de la Maison pour la science en Aquitaine et incite à en créer de nouvelles, toujours plus en lien avec les ressources locales.