Présentation du projet .

Présentation et contexte :

Le voyage d’exploration scientifique en milieu extrême. À destination des enseignants de collège, immergez-vous avec vos élèves dans une mission en milieu extrême ! Ce projet complètement givré a vu le jour grâce aux Investissements d’Avenir, à l’Académie des sciences, dans le sillage de la Fondation la main à la pâte. Soutenue localement par le Rectorat de l’Académie de Strasbourg ainsi que par l’Université de Strasbourg, cette expérience pédagogique exceptionnelle est issue d'une collaboration nationale entre les Maisons pour la science Alsace & Bretagne, l'Institut Polaire Paul-Émile Victor (IPEV) et le Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN). Vivre la science en direct et construire un projet pédagogique en suivant l’odyssée d’une enseignante, plongée au cœur des recherches scientifiques en Antarctique ! Une action pluridisciplinaire en deux temps :

  • Une première année au contact des scientifiques qui mènent leurs recherches en Antarctique (IPEV, EOST, MNHN et IPHC) et des formateurs de la Maison pour la science en Alsace et de la Maison pour la science en Bretagne qui accompagnent à la construction d’un projet dans l’esprit des nouveaux programmes (EPI, sciences et société)
  • Une seconde année pour réaliser un projet d’établissement. Deux années riches en événements, dont l’un des temps forts organisé avec le Jardin des sciences, sera le suivi au quotidien d’une enseignante de Souffelwersheim embarquée avec les chercheurs direction la Terre Adélie à Dumont D’Urville (du 4 janvier 2017 – 24 février 2017) !

 

Mais qui est Annabelle Kremer, l’enseignante missionnée ?

 Annabelle Kremer c’est un kilo d’implication, beaucoup de pédagogie, une grosse poignée de curiosité et une bonne cuillère de créativité ! Saupoudrez le tout d’E.P.I’ces*. Voici une recette idéale pour une parfaite formatrice à missionner pour l’Antarctique. Mais tout ça ne date pas d’hier, cela fait déjà depuis sa création en 2013, que la Maison pour la science en Alsace profite des ressources inépuisables de sa formatrice en S.V.T, qui aborde et co-construit avec toujours la même passion, sur des sujets comme le vivant, l’évolution et la biodiversité. C’est cet appétit pour les sciences et l’épistémologie qu’Annabelle tente de transmettre à la fois dans ces classes de Souffelweyersheim (Bas-Rhin) au quotidien, puis aux enseignants stagiaires en formation et enfin à toute une communauté apprenante (élèves, enseignants et chercheurs) dans le cadre d’Embarquez en Antarctique. * EPI : Enseignements Pratiques Interdisciplinaires

 

Quels apports pour les élèves en quelques mots ?

  • Donner du sens aux apprentissages : les adosser au concret !
  • Comprendre comment se construisent les savoirs scientifiques et quelles sont les caractéristiques de la recherche (étapes de la démarche scientifique, importance du contexte, importance de l’interdisciplinarité et du travail collectif …)
  • Susciter des vocations scientifiques auprès des élèves – Diversité de métiers - Echanger avec des chercheurs

Quels apports pour les enseignants en quelques mots ?

  • Connaître la recherche telle qu’elle se pratique sur le terrain dans toutes ses dimensions (y compris les moins connues) ;
  • Travailler avec les chercheurs et en équipe interdisciplinaire dans les établissements.
  • Accéder à des données scientifiques brutes et analysées, en général inaccessibles pour l’enseignement ;
  • Réfléchir sur la transposition didactique : du savoir de référence – issue de la recherche – au savoir enseigné ;

Le résumé en chiffres : En tout, sont concernés 22 classes, 580 élèves et 25 enseignants pour l’académie de Strasbourg ainsi que 300 élèves et 17 enseignants pour l’académie de Rennes.

Suivez aussi l’aventure « Embarquez en Antarctique » depuis chez vous en nous suivant sur les réseaux sociaux Twitter : @MPLS_Alsace et @mpls_bretagne