Guyane : La chimie passe au vert.
Frais de déplacement et/ou d'hébergement pris en charge
Action inscrite au plan académique ou départemental de formation

C'est bien connu : au pays des atomes, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme… Mais aujourd'hui, avec la nouvelle directive européenne Reach, c'est la chimie elle-même qui change de visage ! Mal-aimée, la discipline a en effet décidé de soigner son image, et pour cela, de devenir plus propre, plus sûre et plus efficace. Cette action permet aux participants de rencontrer des chercheurs impliqués dans des programmes orientés vers une chimie plus éco-responsable, de vivre à leur contact des ateliers de mise en situation d’investigation et de réfléchir avec des formateurs à une transposition didactique. Une discipline en pleine métamorphose dans la classe.

Ce que les participants feront

Relativiser les méfaits et les bienfaits de la chimie d'hier et d'aujourd'hui (chimie polluante, non-polluante, dépolluante)
S'informer à propos de la réglementation, de la politique et des enjeux concernant les substances chimiques ;
Substituer des solvants : pour la synthèse organique… 
Découvrir les procédés permettant de convertir de l’énergie renouvelable en énergie utile (panneaux photovoltaïques verts, piles à combustible).
Rencontrer des chercheurs dans un laboratoire de recherche ;
Envisager une transposition des activités en classe.

Fonctions des intervenants
Enseignants-chercheurs, formateurs du second degré
Région : Lorraine
Public : Enseignant, Formateur ; 2nd degré
Responsable(s) : Sébastien Giroux, Vincent BATTU
Axe : Autres
Nombre d'heures : 12
Prochaine(s) session(s)
Intervenant-e-s (liste non-exhaustive) : Sébastien Giroux
Début : Jeudi, 21 Mars, 2019 - 09:00
Fin : Vendredi, 22 Mars, 2019 - 16:30
Places disponibles : 30
Lieu :
Maripasoula / Guyane
Inscriptions ouvertes