La démarche d'investigation s’exporte. Retour sur Taïwan !.

Dans le cadre d’une profonde réforme du système éducatif à Taïwan, deux formateurs de la Maison pour la science en Lorraine, sont allés en juillet dernier à Taipei pour aider des enseignants à faire évoluer leurs pratiques d’enseignement des sciences.

Audrey Borr et Sébastien Giroux ont récemment participé à un atelier IBSE (Inquiry –Based Science Education), suite à l’invitation de Jen Tsung-Hau, directeur du centre de recherche de l’Académie pour la recherche éducative de Taïwan. Grâce à eux, les professeurs ont appris à enseigner une science plus vivante et accessible, favorisant par des pédagogies actives, le vivre-ensemble et l’égalité des chances, sous forme d’une pédagogie d’investigation.

Témoignages

Sébastien Giroux

" Partir au bout du monde pour faire découvrir la démarche d’investigation à des enseignants et des étudiants est une opportunité très enrichissante. C’est aussi un défi lorsqu’il faut passer par la langue anglaise pour communiquer autour de l’astronomie, de la technologie ou de la matière. Heureusement ces formations internationales proposées par la Fondation La Main à la Pâte se passent toujours en binôme ; et j’ai eu le plaisir de vivre ces dix jours haletants avec ma collègue Audrey. Les échanges, autant scientifiques que culturels, ont été nombreux dans les deux sens. La motivation, la gentillesse et le sourire des chinois de Taïwan sont quasi sans limite ! Malgré des journées de travail bien remplies, nous avons aussi pu apprécier la nourriture locale (cinq repas par jour, pour tout goûter !), les marchés de nuit traditionnels, les quartiers ultramodernes, les temples taoïstes ou bouddhistes (où la nourriture sert d’offrande : on n’y touche pas !)… Le tout s’est effectué à Taïpei, une ville chinoise très occidentalisée, sous une chaleur torride et même pendant un typhon… Une expérience à revivre ! »
 

Audrey Borr 

" Quand j’ai débuté ma carrière de professeur de sciences de la vie et de la Terre il y a 17 ans, jamais je n’aurais pensé que mon métier m’emmènerait un jour animer une formation à l’étranger ! Quel bonheur de partager le plaisir d’enseigner les sciences avec des collègues de l’autre bout du monde, passionnés par leur métier ! La formation à l’enseignement des sciences fondé sur l’investigation proposée par la Maison pour la science en Lorraine et la Fondation La main à la pâte a permis à nos collègues taïwanais de découvrir des activités scientifiques basées sur des observations, des manipulations, des constructions de modèles, tout cela avec du matériel facile à trouver. Et alors que Sébastien et moi amenions notre savoir-faire français, nous sommes repartis avec de nombreuses idées nouvelles, nées des riches échanges que nous avons eus tout au long de notre séjour avec nos homologues taïwanais."

 

 

GALERIE PHOTOS