On a détecté les ondes gravitationnelles !.

17 janvier 2018, 15h30 : Conférence de Nicolas Arnaud, organisée par la MPSA et les Mercredis de la science 

Un siècle après qu'Albert Einstein avait prédit leur existence dans le cadre de la théorie de la relativité générale qu'il venait juste de publier, les ondes gravitationnelles ont finalement été détectées par des instruments géants construits aux Etats-Unis (les détecteurs LIGO) et en Italie (le détecteur européen Virgo). Cinq signaux, émis à chaque fois lors d'une collision entre deux astres massifs situés loin dans le cosmos, ont donc été observés. Le dernier, enregistré le 17 août dernier, en est la cerise sur le gâteau puisque la source du phénomène a été localisée dans le ciel et observée pendant plusieurs semaines par de très nombreux télescopes, au sol et dans l'espace. Dans cette conférence, Nicolas Arnaud reviendra sur la longue quête des ondes gravitationnelles et expliquera pourquoi et comment on cherche un phénomène aussi ténu. Les ondes gravitationnelles sont maintenant un messager supplémentaire pour observer et comprendre notre Univers.

Nicolas Arnaud est chercheur au CNRS, au Laboratoire de l’Accélérateur Linéaire (CNRS/IN2P3 et Université Paris-Sud).

La conférence aura lieu mercredi 17 janvier, à l'amphi recherche du pôle physique (dans le cadre des Mercredis de la science), à partir de 15h30.