Collèges pilotes La main à la pâte .

S’inspirant des principes expérimentés depuis plusieurs années à l’école et au collège par La main à la pâte et l’Académie des sciences, le réseau des collèges pilotes vise à favoriser au sein des classes, une pratique des sciences et de la technologie attrayante, créative, contemporaine et formatrice, en s’appuyant sur des relations privilégiées avec des chercheurs, des ingénieurs et des techniciens. Ce réseau national a démarré à la rentrée 2016 avec 50 collèges pilotes situés pour moitié d’entre eux en zone d’éducation prioritaire ou en zone rurale. En partenariat étroit et constant avec des laboratoires et des entreprises du territoire, les équipes de professeurs de chaque établissement sont conduites à définir et mettre en place sur plusieurs années des activités scientifiques dans leurs disciplines et/ou en lien avec d’autres domaines.

Celles-ci s’attachent à développer la curiosité, l’imagination, la créativité, de raisonnement et de discernement, d’expression et de communication des jeunes tout en les aidant à acquérir des connaissances solides.
Les établissements pilotes sont considérés comme des prototypes où l’expérimentation pédagogique se nourrit des apports du monde scientifique et technique, dans l’esprit de la réforme du collège engagée en 2016. Les équipes des collèges pilotes sont accompagnées et formées par la Fondation La main à la pâte en Ile-de-France et par les Maisons pour la science en région.


UN ACCOMPAGNEMENT DE PROXIMITÉ


En partenariat fort et constant avec des laboratoires et des entreprises du territoire, les professeurs définissent et mettent en place des projets scientifiques au sein de
leurs disciplines et/ou des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI). Le dialogue entre les différents acteurs du projet se décline sous différentes modalités :
accueil de professeurs dans les laboratoires, visite en classe de scientifiques et de personnels d’entreprise, défis scientifiques proposés par des professionnels, prêt de matériel, échanges à distance, projets collaboratifs entre élèves, initiation aux sciences du numérique, classes inversées, stages d’élèves dans les structures partenaires…Pour les accompagner dans cette démarche, les collèges bénéficient d’aides variées :


Un coordinateur régional en la personne d’Emmanuel Baroux, ingénieur de formations, chargé du suivi des établissements et des professeurs participant au projet. C’est aussi le point de contact avec l’équipe sur le projet des collèges pilotes.
Des accompagnateurs pédagogiques et scientifiques (correspondants) sur le terrain pour assurer un lien concret entre la science vivante et la classe.
• Un parrain scientifique suivra la mise en place du projet et viendra à la rencontre des élèves et des professeurs dans les classes une à deux fois par an.
Une offre de développement professionnel dédiée au réseau.
Des ressources pour la classe proposées par la Fondation La main à la pâte, viendront en appui des activités des établissements. Les équipes volontaires pourront être associées aux tests de nouvelles ressources ou participer à leur conception.
Une plateforme en ligne au service des équipes pédagogiques.
• Chaque collège bénéficie d’une subvention annuelle de 700 euros versée par la Fondation La main à la pâte. Cette subvention est destinée à couvrir les dépenses exceptionnelles liées à la mise en place du projet telles que déplacements d’élèves, visites (de lieux de science, de laboratoires, d’entreprise), documentation ou matériel exceptionnel, exposition en direction des familles.


UN RESEAU A L’ECHELLE LOCALE, REGIONALE ET NATIONALE


En devenant collèges pilotes, les établissements s’impliquent dans une dynamique de réseau destinée à faciliter la circulation des idées, créer des liens entre les équipes, partager des problématiques et impulser de l’innovation. Cette dynamique est animée par le professeur référent au sein de l’établissement, le coordinateur régional à l’échelle académique et par la Fondation La main à la pâte au niveau national. Elle est alimentée par des temps de formation et d’échanges de pratiques pour les professeurs. Comme l’ensemble du projet, ces rencontres proposeront un ancrage fort avec la science actuelle.

Partenaires de la Maison.

Université de STRASBOURG
Rectorat - Académie de STRASBOURG